vendredi 29 février 2008

Vendredis du Vin #11 - Mes vins Ibériques

vdvPour cette onzième édition des Vendredis du Vin, François de Méli-mélo gastronomique nous amène en Espagne et au Portugal. Ça ne pouvait tomber mieux. J'étais justement à Valladolid le week-end passé pour une visite beaucoup trop brève, qui m'aura quand même remis en mémoire une autre visite beaucoup plus approfondie des quatre régions productrices qui entourent cette ville, effectuée il y a quelques mois, avec d'autres éducateurs du WSET. J'essaierai donc de m'en tenir à un producteur par région, celui dont le vin aura le plus retenu mon attention.

Valladolid est une petite ville industrielle se trouvant tout près de Ribera del Duero, Toro et Cigales, trois régions produisant des vins rouges à partir de Tempranillo, et de Rueda, qui produit des vins blancs secs, frais et nerveux à partir du Verdejo et du populaire Sauvignon Blanc.

Pago de los Capellanes Joven 2002 and Reserva 2005, Ribera del Duero, dégustés tous deux lors d'une dégustation organisée par le Consejo Regulador. Curieux de choisir un vin Joven (jeune, mais ayant passé 5 mois en fût) dans une région connue pour ses vins rouges sérieux et de garde, mais le Joven s'est démarqué des autres vins de cette catégorie: plus élégant, nez de fleurs, de petits fruits rouges et d'herbes, d'un fruité empreint de réserve et plein de minéralité. Équilibre remarquable et bonne longueur en bouche, il avait tout pour nous impressionner. Son grand frère, le Reserva 2005, affichait la même élégance avec un peu plus de corps, et plus de complexité. L'évolution de cette bodega est définitivement à surveiller.

Libranza, Bodegas Matarredonda, Toro. Désolé pour le millésime, mais j'ai bu ce vin lors d'un merveilleux déjeuner organisé par le Consejo. L'heure étant au bavardage, je n'ai pas noté l'année, mais ce vin m'a donné l'impression d'être plus vivant et expressif que bien des vins dégustés au cours de mon voyage. Il m'a semblé être l'expression parfaite de ce qu'un vin moderne espagnol se doit d'être: sans rejeter ses origines, ce vin regorge d'un fruit pur, joyeux et précis, un vin puissant, c'est sûr, mais dont le but n'est pas de vous jetter de la poudre aux yeux, mais bien de vous procurer simplement du plaisir. Excitant et mémorable ce vin, et je viens de réaliser que je peux me le procurer à Londres. Tant mieux!

Les deux vins de la Finca Museum, Cigales. Cette bodega produit un Crianza et un Reserva tous deux élaborés à partir de très vieilles parcelles (70 à 100 ans) de Tempranillo (ou Tinto Fino comme on le nomme à Cigales). L'âge vénérable des vignes et les très petits rendements expliquent peut-être en parti la très grande minéralité des vins élaborés par Roberto Zarate, oenologue passionné et très doué. Les vins sont bien secs, tendus, et même s'ils ont été crées pour la table, j'en boirais volontiers en toute occasion. Nettement supérieur aux autres vins de la même région dégustés pendant le voyage.

Je fais tout dans le désordre et je termine par le blanc et la région de Rueda. L'Oro de Castillo 2005 de la Bodega Hermanos del Villar, m'a semblé plus fin et plus ferme que tous ceux dégustés pendant la journée. Bien aromatique, avec un nez de fruits tropicaux un rien floral et très minéral, c'est un vin riche, mais tout de même frais.

Avant de vous quitter, j'aimerais attirer votre attention sur le 'Wine Blogging Conference' que tente d'organiser Robert McIntosh à Londres et Ryan Opaz en Espagne. L'événement, qui réunira les blogueurs du vin de tout partout sur la planète, se tiendra à la Rioja du 29 au 31 août 2008. Discussions, visites et dégustations sont au programme. Il s'agira, je crois bien, d'un des premiers événements du genre, c'est donc impératif d'y participer! J'espère tous vous y voir! Si vous avez des question, ou si l'anglais vous donne des mots (!) de tête, écrivez-moi.

3 commentaires:

Iris a dit...

Tout en vivant pas loin de la frontière, je n'ai pas souvent profité de cet avantage - et jamais, pour visiter des vignes... shame on me!
Cela fait d'autant plus plaisir de te suivre - et comme je l'ai écrit chez moi: on sais beaucoup plus sur les vins d'Espagne (et d'autres pays) en Angleterre qu'en France!

Lisa a dit...

Je suis très jalouse que tu pouvais aller directement pour déguster les vins ! Une super expérience pour toi ! J'espère y aller cet été.

Je vais mettre une petite quelque chose à propos du Wine Blogging Conference à Londres sur le blog des VdV's.

Robert McIntosh a dit...

Merci pour avoir mentione notre petite conference (qui maintenant a deja presque 25 participants confirmes) - et pardon pour mon francais tres mal ecrit et sans accents!

Une chose a dire c'est que l'idee de la conference c'est aussi de deguster beacoup des meilleurs vins d'Espagne et aussi du monde, alors meme ceux qui n'ont pas la vrai passion de blogging devrait y venir