samedi 2 juin 2007

Soif de coeur, quel bonheur!

Coeurs assoiffés, ouvrez-bien vos oreilles, et avec vos yeux, lisez ce qui suit:

On le sait, l'industrie viticole française est en crise: trop de vin produit pour ce qui arrive à se vendre. Il en revient donc au gens de la mise en marché de se creuser la tête pour trouver des façons d'écouler ce vin. Voici qu'on annonce dans mon magazine de vin hebdomadaire une innovation de la société bordelaise Omnivins. Il s'agit de Soif de coeur qui offre aux acheteurs d'une bouteille de vin la possibilité de rencontrer l'âme soeur en entrant tout simplement le numéro à l'endos de l'étiquette sur leur site web.

Le communiqué de presse nous dit que Soif de coeur propose des Vins de pays de l'Atlantique fruités, faciles d’accès, avec un packaging à la mode, très décalé dans un secteur où le classicisme prédomine. C'est on ne peut plus vrai: les étiquettes et le site ne laisse rien à deviner: tout est rose bonbon (pour les filles) ou en bleu ciel (pour les garçons). Même les bouchons en plastique donnent le ton! C'est tout aussi limpide et sans surprise qu'on imagine les vins de la gamme qui comprend, bien sûr, un rosé (Cabernet-Merlot), un blanc (Sauvignon) et un rouge (Merlot-Cabernet). Tous, nous dit le communiqué, ont une attaque souple, sont ronds en bouche et le rouge a des tannins bien fondus...du gros bonbon! Du moment que votre coeur, avec Soif de coeur, vous ne l'ayez pas sur le bord des lèvres, tout devrait bien aller. Les grandes surfaces françaises l'offrent à 3.25 Euros la bouteille, le coeur sur la main...

Je me pose des questions:

  • Avec une pareille étiquette, est-ce que j'acheterais une bouteille Soif de Coeur? Non!, mais...
  • Mettons que oui, irais-je sur Internet pour rencontrer l'âme soeur? Non, mais...
  • Irais-je sur Internet pour voir comment ça marche et jouer? OUI! Le communiqué nous le dit que c'est ludique, alors, joueurs compulsifs, faites attention pour ne pas ajouter l'acool à vos péchés mignons.
  • Si j'achète par erreur une bouteille avec bouchon et étiquette bleus, qu'est-ce qui arrive?
  • Pour Omnivins, ajouterez-vous bientôt un Chianti avec de beaux Ginos répondant aux numeri rosi?
  • Et vous, lecteurs, que feriez-vous, et si par hasard vous l'auriez essayé, prière de ne pas vous abstenir, avez-vous trouvé l'expérience satisfaisante?

Après tout, il y a déjà quelques années que le vin, en grandes surfaces, ne représente rien d'autre qu'un autre produit. Alors, que cette initiative aide les producteurs de Vin de pays de l'Atlantique me réjouit. Et si jamais elle réunissait deux amateurs de vins qui poursuivraient leurs aventures vineuses tout au long d'heureuses années de cohabitation? Et s'il ne s'agissait que d'un bon quart d'heure passer à se bidonner? Ça en vaut encore la peine car côté plaisir, faut pas snober les occasions.

Il paraît que le lancement de Soif de coeur au Canada est prévu pour très bientôt. Pour l'édition québécoise, je propose le slogan ci-dessous:

Soif de coeur

quel bonheur

lis l'étiquette

Antoinette

(ou gare aux goûts

mon minou!)

tu vas trouver grâce à ce vin

l'homme de tes rêves ça c'est certain!

1 commentaire:

Pierre a dit...

S'ils ne trouvent pas l'åme soeur, ils pourront toujours finir les bouteilles qu'ils se sont procurées pour oublier.
Les publicistes ne sont pas à court d'idéees en tout cas.